A la rencontre…d’une prof des écoles

Dans la famille « je travaille 3 jours par semaine »,

j’ai demandé ma belle-soeur, Professeur des Ecoles.

On s’était donné rendez-vous dans un café, près des Champs-Elysées. Une tisane à la menthe poivrée plus tard, je la passais au crible de mes questions. Pour qu’elle m’en dise plus sur son métier. Elle aussi est passée par le saut périlleux de la reconversion. Sciences-Po, quelque temps dans la communication touristique… et HOP, Salto avant… elle passe les concours en candidate libre pour devenir instit’.

La vocation ? Elle l’a eue en allant de plus en plus souvent dans l’école de ses filles. Un endroit où elle se sentait bien, qu’elle n’avait pas envie de quitter. Alors là, je dis chapeau bas. En ce qui me concerne, la dernière fois que j’ai fait un Atelier Confection de Petits Sablés à l’école de ma fille, je suis partie en courant dès la fin de l’activité. Je crois même que j’ai battu le record en sprint de Marie-Josée Perec.

Je ne deviendrai JAMAIS professeur des écoles, je le crains.

Car pour être prof, il faut être … PATIENT. C’est la vertu cardinale, le Graal de cette profession. Je pense malheureusement que la fée Patience ne s’est pas penchée sur mon berceau. Elle devait être partie faire la fête avec sa copine la fée Zen.

C’est dommage, j’aime les yeux de cette instit’ qui se colorent quand elle parle de ses petits élèves de Maternelle, ses heures de surf sur Pinterest pour dénicher de nouvelles idées pédagogiques, ses remises en question permanentes pour trouver le bon rythme dans ses cours…

Ce n’est pas qu’une terre enchantée pourtant… Il faut pouvoir vivre avec 2000euros nets pour un plein temps, on est un peu seul face à sa classe. Et si t’avais prévu de sortir la veille d’une journée de cours ? Oublie ! Faire cours à des 3-4 ans, c’est un sport de haut-niveau.

Ce que je retiens de cet entretien :

☾ la douceur passionnée d’une professionnelle qui aime son métier

☾ la curiosité pour des outils pédagogiques sans cesse renouvelés (ça pourrait me plaire de créer des outils)

☾ la vocation peut arriver par hasard à l’occasion d’une immersion opportune

☾ et…heu…combien me faut-il comme salaire au minimum ?

Et vous, qu’est-ce qui vous plaît dans le métier de prof ?

✗ Pour devenir prof des écoles : http://www.forprof.fr/

✗ Et si on est prof, et qu’on veut plus faire prof : http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2015/02/11022015Article635592322188600010.aspx

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

4 Comments

  1. Emma
    9 novembre 2015
    Reply

    Je n’ai pas résisté à l’envie de faire un tour sur ton blog dès ce soir. Je le trouve joli, drôle et sincère. J’aime beaucoup les pastilles quasi-quotidiennes, bien écrites, alors je m’abonne !

  2. Dimicoli
    14 novembre 2015
    Reply

    C’est vraiment très sympa de te lire ! J’adore !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.