Activ’Projet, l’atelier compétences

Pour les retardataires, je rappelle qu’Activ’Projet, c’est un bilan de compétences financé par Pôle Emploi et réalisé par un prestataire (cf épisode précédent).

Quand j’arrive chez Ingeus ce matin-là, c’est pour un « Atelier Compétences ». On ne sera pas en tête à tête, Josse et moi. (Josse, c’est mon conseiller référent pour le bilan de compétences). Je vais le partager avec 11 autres chercheurs d’emploi.

Nous sommes venus, nous sommes tous là. Silencieusement assis dans une petite salle de réunion, par tables de quatre. On entend le grésillement du néon dans le silence. Chacun se regarde et se jauge : jolie chevelure celle-là, tiens un piercing au coin de la lèvre, elle a l’air stressos pfiou… Puis, sur un roulement de tambour, JOSSE prend la parole.

On va tous se présenter, puis on va apprendre à extraire « l’éventail de nos compétences ». Il y aura même du travail en binôme. Je jette un coup d’oeil à mon voisin de droite, à ses tatouages qui lui font des manches longues, et croise les doigts derrière mon dos pour ne pas avoir à échanger avec lui.

Dans le groupe, il y a de tout. Laetitia est vendeuse, Jonathan peintre en bâtiment, Nadine traductrice, Kamel et Sarah sont serveurs, Sophie est scénographe de musée… et mon voisin tatoué a une formation de coiffeur. Bon au pire, si on me le colle, je gagnerai peut-être une coupe gratos.

Pour commencer, un exercice facile : on se choisit 10 qualités dans une liste très complète. Je parcours avec mon doigt : adaptabilité, rapidité, bidouilleur, sens de l’humour, désirable (…what the fuck?! Je suis sûre que c’est Josse qui l’a rajoutée celle-là).

Adaptable. Curieuse. Fiable. Sensible. Diplomate.

Voilà, c’est moi.

Vous me prenez ?

Josse prend un air docte pour nous confier…que ça ne suffit pas. Les qualités, débitées comme du pain en tranche, ça ne convainc pas un employeur. « C’est du BRUIT BLANC« , du bla-bla-bla. Pour qu’on y croit, il faut être CONCRET. Des faits, des faits, des faits. Quelles sont les « réalisations probantes » qui prouvent qu’on a ces qualités ? On raconte. Dans les détails.

Rappel du contexte. Difficultés rencontrées. Actions menées. Résultats obtenus.

Josse parle du « code de la route, qu’il faut connaître »… là, il se tourne vers moi et me fait UN CLIN D’OEIL, un vrai, avec la paupière… « enfin normalement! ». Je n’ai rien compris à sa blague, je lui souris pour lui faire plaisir. Josse et moi, c’est le début d’une grande complicité fondé sur l’humour.

Pour clore cette séance en apothéose : travail en binôme. Le but ? Interroger son voisin sur le dernier poste qu’il a occupé, les objectifs qu’il devait atteindre, les actions mises en place pour le faire, les savoirs/connaissances nécessaires, et les qualités.

NooooooOOOooon. Pas le voisin tatoué. Eh si!

On parle. Je le découvre. J’adore son parcours.

Je retire tout ce que j’ai dit.

Et vous, avez-vous déjà participé à des ateliers « compétences » ?

✗ Pour faire un point très rapide sur ses compétences, Demos propose un outil d’évaluation en ligne : http://www.skillseval.com/

✗ Un tableau type pour faire le bilan de vos expériences : http://evaluatheque.free.fr/outils/textes/univ-rennes/bilan_de_vos_experiences.pdf

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

2 Comments

  1. Prisca
    5 janvier 2018
    Reply

    Je découvre avec un plaisir non dissimulé les péripéties d’un bénéficiaire qui ose aborder honnêtement son parcours Activ’projet… étant de l’autre côté de la barrière, ou plutôt du bureau!! (Et oui je suis une « Josse »….avec presque autant d’humour….)

    • madoremifa
      7 janvier 2018
      Reply

      Ah génial, ça me fait plaisir ! Et bravo pour votre humour 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.