Décider ? Comment on fait

Mademoiselle F, ma coach pro, me pose régulièrement LA question : comment faîtes-vous pour décider ?

Depuis qu’elle a détecté, un matin de novembre, que je me décidais peut-être trop vite, elle s’est donnée comme mission divine de me faire progresser sur ce sujet.

Sa dernière idée ? Que je lise un guide du « Bien décider » et lui en fasse un compte-rendu détaillé.

C’est donc un Stabilo jaune à la main que je commence « Bien décider, les trois déclics pour oser faire un choix » de Sabine Bataille. Je mouille mon index, et fais tourner les pages allègrement sur la première partie.

J’aime ce que j’y découvre.

Sabine parle du TEMPS nécessaire à toute prise de décision

Avec tout un tas d’arguments pour apprendre à TEM-PO-RI-SER. « Se mettre en attente » avant de décider ? C’est justement ce que j’ai du mal à faire !

« Se mettre en attente signifie « se préparer à », mais sans faire d’action particulière. (…) Elle marque une prise de recul, une non-action, une suspension créatrice d’un espace-temps vaste, aéré, vierge, qui annonce l’étape de la décision imminente ».

Pour nous inciter à patienter, l’auteur ose quelques comparaisons avec la faune. Mes préférées :

Une chrysalide nécessite de 15 jours à 2 ans avant de se transformer en papillon en fonction des espèces.

La gestation des éléphants dure 2 ans.

Là, ILLUMINATION : « je suis une mère éléphant » !

Et pendant qu’on couve un éléphanteau, on fait quoi ? Hein Sabine ?!

On se pose les bonnes questions

« Un truc imparable pour les personnes trop assaillies par leurs émotions avant de décider est de les faire se poser LA première question sésame :

Spontanément, en as-tu ENVIE ? oui / non

Prenons un exemple concret : chercher un nouveau boulot…Spontanément en ai-je envie ?

Heu… … Bof ?

Zut, je ne dois pas être complètement prête à DECIDER.

Question sésame n°2 :

Spontanément, chercher un nouveau boulot, est-ce utile pour toi ?

Heu… Oui, mais pas tout de suite.

Hey, hey, hey, mais ça marche !

La troisième clé consiste à ouvrir au maximum les options.

« Un choix limité à deux possibilités n’est pas un choix : c’est un dilemme. » Ainsi, pour prendre du plaisir à décider, encore faut-il avoir un choix multiple et qui donne envie. « Faut-il chercher un nouveau boulot » n’est donc pas la question idoine.

La décision, c’est aussi un stress

Sabine consacre toute une partie de son livre à analyser les « stresseurs de décisions » (les autres, notamment), les stratégies d’évitement de ceux qui ne veulent pas décider, l’inquiétude liée à la prise d’une décision…

« Le cerveau anticipateur voit beaucoup trop loin et se fait peur tout seul en imaginant tous les détails du pire, du pire, du pire…Et forcément, vu comme ça, on n’a pas vraiment envie de prendre tout de suite la décision… On préfère attendre encore un peu, encore un peu, encore un peu…« 

Aaaarh, je me suis tellement reconnue dans ce schéma que rien qu’en lisant, j’ai stressé, stressé, stressé… J’ai refermé le livre et alors que je m’apprêtais à l’envoyer dans la benne à ordures…Mademoiselle F m’est apparue. Et elle a fait « tut, tut, tut » en agitant son index, devant ma fuite. Penaude, j’ai repris ma lecture.

Les outils de la décision

J’ai bien fait car Sabine consacre la dernière partie de son guide aux outils. Ceux qui peuvent nous aider à prendre des décisions en toute conscience.

Il y en a beaucoup, donc si vous voulez vous outiller, je vous conseille de vous plonger dans ce livre.

Un exemple ?

Zig et Zag sont dans un bateau, qui tombe à l’eau ? Cette méthode consiste à faire dialoguer Zig et Zag autour d’une question. Par exemple, faut-il que je cherche tout de suite un nouveau boulot ? Zig est contre, Zag est pour.

Zig « tu vas pas rester sans travailler pendant des plombes, ça va se voir sur ton CV » > Zag « profite de ce temps, ça n’arrivera peut-être qu’une fois » > Zig « tu vas même oublier ce que c’est que de bosser » > Zag « si tu développes des projets personnels, ça te servira », etc.

Alors, ça vous donne envie de zigzaguer avec moi ?

✗ Pour développer votre capacité à décider en faisant des choix très personnels, c’est ici

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *