Le jour où j’ai décidé d’être belle

Quand le réveil sonne, j’ai souvent du mal à m’extirper du moelleux de ma couette. C’est toute pleine de sommeil que j’examine ma penderie, pour finalement jeter mon dévolu sur mon jean doudou, toujours le même.

JUSQU’A CE QUE…

Un beau jour, mes enfants se rebellent contre cette paresse vestimentaire. Le grand collégien m’interpelle en avalant son dîner : « c’est pas possible maman, ce jean…tu devrais plutôt mettre des robes, et des talons ». La petite, qui apprend tout juste à lire, surenchérit avec une sincérité sans faille : « bah oui maman, pourquoi tu te fais moche ? ». Car comme on se fait belle…on peut aussi se « faire moche ». Si si, c’est ma fille qui le dit. Il semblerait que tous mes efforts soient dirigés vers le fait de ne surtout pas être trop jolie. Volontairement. Je fais exprès quoi!

Je ris de leur franc parler.

Mais je prends acte.

Et s’ils avaient raison, mes gnomes ?

Alors, je décide qu’il est temps de sortir de ma chrysalide en jean doudou. Et je me fais un « mind-mapping » de tous les attributs féminins qu’il serait bon que j’adopte. Pour être plus jolie, plus sexy…plus appétissante, comme une tarte à la crème de citron par Cyril Lignac. 

Un « mind mapping », what is this ?

C’est une sorte de brainstorming par association d’idées. Au milieu, j’écris « Jolie Môme » et ensuite je déroule ce que ça veut dire pour moi. Choisir une tenue féminine, se maquiller, mettre des bijoux, des parfums, etc. J’ai utilisé un outil en ligne très chouette pour le faire : Mindmeister. Facile à prendre en main, les mises en forme de vos idées sont colorées et ludiques. C’est simple, ça donne envie de réfléchir, même à n’importe QUOI. Je vous le recommande.

Voici par exemple le jus (non filtré) de mon cerveau, sur le thème de la joliesse :

Jolie Môme to do list

Désolée pour les éventuels hommes lecteurs, ce n’est pas forcément très glamour les coulisses d’une femme. Surtout quand il y a de l’épilation dedans.

Et depuis, chaque matin, j’essaie de ne pas céder à la facilité de me « faire moche ». Je « mets de l’or dans mes cheveux, un peu plus de noir sur mes yeux… » et ça les fait sourire, mes enfants. Moi aussi.

Qu’est-ce que cette réflexion vient faire dans la recherche du job de mes rêves ? Je pense que ça fait partie du chemin. Se faire belle, ne rien lâcher à la facilité, donner envie.

Et pour vous, comment ça se passe le matin, au moment de s’habiller ?

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

2 Comments

  1. 16 février 2016
    Reply

    Dimanche matin … on était invité a déjeuner…
    Mon ado s’était levé tôt… et habillé ( rare un dimanche )
    Chemise blanche, veste de costume, et chapeau ( qu’il m’a piqué )

    moi :  » tu as envie qu’on soit raccord ? »
    lui :  » oui ça serait bien que tu te mette en jupe maman 🙂  »

    Oui 🙂 c’était pas mal de ne pas sortir l’éternel jean !

    • madoremifa
      16 février 2016
      Reply

      Moi je dis, heureusement qu’ils sont là nos « policiers du style » !;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *