Mon premier rendez-vous avec une « Coach »

On s’était dit rendez-vous au Café Beaubourg. A 15h30. Pour une prise de contact.

C’est une coach professionnelle dont une amie m’a dit le plus grand bien. Elle va m’aider à dégager des pistes, pour mon futur boulot. Je m’y rends à petits pas sautillants, le coeur léger. Une fille à la guitare chante Hallelujah sur le parvis devant le café. Une bon présage!

15h20, je pianote sur mon téléphone portable en l’attendant.

Elle se présente devant moi à l’heure dite ; son attitude est à la fois conquérante et joviale.

Ca ne fait pas 4 minutes qu’elle me parle, que déjà, je sens le stress monter en moi. Mon cerveau se brouille, mon crâne se fige. Elle enchaîne les mots clés « coaching », « définir un objectif clair », « être capable de le mesurer », … moi je ne regarde que ses DENTS … « boîtes à outils », « Ennéagramme »… Qu’est-ce que j’en pense ?

Hein, quoi ? Je pense…

…que vous avez de GRAAANDES dents. Et ça me glace le sang. Non pas parce que j’ai peur du loup. MAIS parce que cette dentition me rappelle la rédactrice en chef avec qui j’ai travaillé l’année dernière. Et qui m’a menée au Burn-out. Il n’y a pas que les dents qui sont semblables, l’allure aussi. Très grande, ses talons claquent sur le marbre dur. Et cette façon de faire du charme aux serveurs pour tester son pouvoir de séduction de quinquagénaire gourmande. De parler beaucoup pour occuper l’espace.

Je prends peur, je le lui dis. Et les larmes roulent sur mes joues. C’est bien, c’est bien, me rassure-t-elle. Il y a tellement de gens qui ne sont pas connectés à leurs émotions… Mais quand même, rassurez-moi, vous êtes suivies par un quelqu’un? En thérapie, je veux dire???

C’est pas gagné!

Fin du casting. Next.

Cherche coach pro, pas trop grand(e), avec une dentition discrète. Merci d’envoyer vos photos à mon agent.

Et vous, avez-vous déjà envisagé un coaching pro ?

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Un commentaire

  1. […] peu plus d’un mois après notre première rencontre, Mademoiselle F, ma coach professionnelle m’attend pour faire un point. Elle est en […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *