Prospecter ? A deux c’est mieux !

« Hello Alex, j’ai une proposition à te faire… »

Ainsi commence le mail de mon ancienne collègue et néanmoins amie Valérie. Un petit frisson d’excitation me parcourt, comme quand on est sur le point d’ouvrir un cadeau, sans savoir ce qui se cache derrière le papier bariolé.

Je poursuis la lecture : « quand on travaille en indépendant, le nerf de la guerre c’est la PROSPECTION : trouver de nouveaux clients, les fidéliser, chercher de nouveaux axes de développement… »

Chercher des axes nouveaux ? Je suis BAC +15 sur le sujet. C’est ce que je fais toutes la journée. En revanche, pour ce qui est d’alpaguer le client, j’avoue que je ne suis même pas en grande section de Maternelle !

Valérie me propose donc de collaborer. De créer un « Club VIP de la prospection » qui compterait 2 membres : elle et moi ! Elle-même est consultante indépendante dans le secteur des médias et de la culture depuis plus de 6 ans maintenant. Alors la prospection, seule… elle en a mangé. Maintenant, elle a envie d’échanger.

On se retrouverait chaque semaine pour faire un point sur nos recherches de clients. Elle me ferait part de son expérience en la matière, et je me servirais de mes neurones vierges pour réagir, discuter et la conseiller sur sa stratégie.

On boirait aussi des cafés, et on se raconterait les dernières nouvelles.

On commenterait l’actualité, et on se féliciterait sur la coupe de nos pantalons.

On rigolerait comme des baleines échouées sur la banquise de l’audiovisuel.

J’ai dit ok, je veux bien faire partie de ton Club.

Je vous fais une confidence ?

J’adore cette association !

Tels Chapi et Chapo, chaque semaine, on se renvoie la balle sur nos projets respectifs.

On se crée même des outils pour jouer ensemble à prospecter.

Un ordre du jour : bilan des actions décidés à la dernière réunion, prospections envisagées (du plus chaud au plus froid, c’est-à-dire des clients que l’on connaît déjà à ceux qu’on n’a jamais vu de notre vie, voire qu’on imaginait même pas contacter un jour), outils et méthodes à partager, « to do list » pour la fois d’après. Quelle rigolade !

Un tableau commercial de suivi (sur excel)(merci Valérie)

Une liste d’actions à mener à la sortie de chaque rencontre (sur minutes.io)(merci bibi)

Alors bon. Evidemment. Je n’ai rempli qu’une ligne du tableau commercial tandis que Valérie en a noirci une quinzaine, depuis qu’on a commencé. Parce que j’ai tendance à attendre que le client vienne à moi. (Allez téléphone, sonne !)(SONNE je te dis !)

En revanche, j’adooooore donner des conseils que je ne m’applique pas à moi-même.

Quand Valérie me dit : « je ne sais pas si je rappelle Jasper… j’ai l’impression qu’il ne va pas me commander de nouvelle étude dans l’immédiat ».

Je rugis tel le Lion qui aurait avalé un Mars : « mais siiii, vas-y ! Qu’est-ce tu as à perdre de toutes façons ? Il vaut mieux que t’en ai le coeur net au lieu de ruminer ton fantasme là. Donc je marque… Valérie appelle Jasper pour la semaine prochaine ».

To do list Valérie ? 20 actions.

To do Alexandra ? 3. Ahahah.

Et vous, la prospection…vous l’aimez seul(e) ou à plusieurs ?

✗ Minutes.io c’est quoi ? C’est un outil en ligne pour faire un compte-rendu très rapide de vos réunions, ici

✗ Si vous avez besoin d’une consultante médias et culture, n’hésitez pas, c’est

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *