Qu’est-ce que je sais faire ?

Vacances de Noël.

Je vois défiler sur Instagram des photos de pistes non enneigées, des soleils levants sur les plages du Sri Lanka, de vents bretons et d’huîtres normandes…

Seulement voilà. Josse compte sur moi.

Josse c’est mon conseiller référent chez Ingeus. Celui qui suit pas à pas mon bilan de compétences, autrement appelé « Activ’Projet » par Pôle Emploi. Pendant qu’il se dore la pilule dans son lieu de villégiature, je suis censée lui rédiger un bilan de mes compétences actuelles. « Ca ne vous prendra que 2 petites heures » m’avait-il dit. Clin d’oeil à l’appui, valise à la main. Le malin !

Ca fait déjà 2 jours que je suis dessus. C’est que, ça fait 18 ans que je travaille, moi, Monsieur. Et j’ai eu la bonne idée d’enchaîner 5 métiers relativement différents. Trop, beaucoup trop de compétences.

Je commence par le dernier métier en date : journaliste plateau pour un magazine d’investigation télé. Plongée tête la première dans mes archives… reportage sur une branche de la famille Bouglione, interview d’André Bamberski dont la fille a été assassinée, plateau avec des flics de la BAC face à des jeunes de banlieue… Waouh, j’ai fait tout ça ! Les souvenirs remontent à la surface. Et avec eux, les émotions. Sourire, stress, colère… Ce métier n’était pas qu’un bouillon de plaisir.

Pause. Tiens, je n’ai pas encore fait le chèque pour l’école des enfants. Procrastination. Tiens, si je me faisais une petite tisane. Tiens, tiens

Y’a Josse qui me regarde avec ses yeux noisette. Derrière ses petites lunettes. Il n’a pas l’air très content, et fait tourner nerveusement sa bague de mariage en fronçant les sourcils.

Ok. Je replonge dans mon bilan.

Donc, je sais… Enquêter, préinterviewer des invités, rédiger des « fiches casting », faire le découpage d’un reportage en vue d’un tournage, préparer les questions de la présentatrice, superviser un montage, etc.

« etc. », Josse il n’aime pas. Il fait la moue.

Très bien, je poursuis : diriger une équipe de tournage, dérusher les images, écrire un commentaire sur images, briefer un infographiste.

« Et les qualités dont il vous a fallu faire preuve dans ce métier? » me demande Josse de son transat.

Pfiou, mais pleins. TELLEMENT. Je ne les avais pas toutes d’ailleurs, loin de là.

Précision dans l’enquête, capacité d’écoute, autorité naturelle, rapidité d’exécution, esprit de synthèse, force de conviction, résistance au stress.

Je crois que dans les faits, je me suis arrêtée à « capacité d’écoute » !

Josse ne me croit pas. Il pense que je me sous-estime. Il remet un peu de crème solaire sur ses épaules, ravi.

Allez, plus que 4 boulots à décortiquer pour la rentrée.

La bonne nouvelle ? Josse sera tout bronzé !

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *