A la rencontre…d’un réalisateur de documentaires

Ma soeur et son mec aiment bien traîner aux terrasses des cafés. Au bout de 2 (ou 3) verres de Sancerre, ils leur arrivent même de parler à leurs VOISINS. C’est comme ça qu’ils ont rencontré Vincent, un réalisateur de documentaires. Au 4ème verre, ma soeur m’envoyait un texto : « il faut absooolument que tu rencontres Vincent, je t’envoie ses coordonnées. Je lui ai dit que tu faisais un bilan de compétences, il attend ton appel ! » Alors j’ai appelé Vincent.

Puis c’était Mercure rétrograde dans le ciel astral, du coup j’ai déplacé le rendez-vous.

 Hier, Mercure était de nouveau direct, alors j’ai enfin rencontré Vincent.

A la même terrasse. Dans le 9ème arrondissement de Paris, pas loin du No Stress Café. C’est son QG, c’est là qu’il écrit des projets, fixe ses rendez-vous, remplit le cendrier.

Quand j’arrive, il me reconnaît tout de suite. Normal, je ressemble à ma soeur.

Il écrase sa 6ème cigarette, et je lui demande de me raconter. Son parcours, ses projets.

Journalisme, fac de cinéma, il associe ses deux passions en travaillant pour Le journal du Cinéma présenté par Isabelle Giordano sur Canal+. Il écrit les questions, rédige les textes de l’animatrice, puis réalise des petits sujets. Sa carrière se poursuit dans l’agence de presse CAPA où il reste 17 ans. 14ème cigarette. Wow, quelle fidélité !

Maintenant, il est indépendant. Comme moi.

Ou du moins, cherche à l’être. Comme moi.

Peut-être un peu plus que moi en fait…!

Il a déjà de chouettes projets en cours. Et notamment un documentaire sur sa fille.

Je m’extasie. Quelle bonne idée ! Je n’y avait pas pensé, MAIS BIEN SÛR, j’ai moi-même quelques archives familiales qui pourraient faire un bon film…

Sauf que sa fille, à elle, est CHANTEUSE. Dans un groupe qui a fait un carton cet été. Et tout le monde s’intéresse aux coulisses de ce succès plus qu’inattendu.

Ah oui… c’est sûr que c’est plus intéressant que la dent de ma petite qui vient de tomber.

On échange quelques idées, sur la manière pour lui de se mettre en scène dans le documentaire. Je lui recommande le film que la fille de Jean-Marc Ayrault a fait sur son père. Le temps file, le paquet de cigarettes est vide. On se quitte en s’échangeant nos profils Facebook.

Je sors guillerette du café et avance d’un pas léger vers le métro, en songeant à quel point ce type de projets me passionne. Mon talon glisse, et patatra. Je me retrouve en semi grand écart, un genou sur le sol. Ma classe naturelle vient de se briser sur le pavé. Je n’ose pas me retourner pour voir s’il me regarde…

Je me demande si Mercure n’était pas encore un peu rétrograde, tiens !

Et vous, ça vous intéresse le documentaire ? 

✗ Jean-Marc Ayrault filmé par sa fille Elise, plus d’infos ici

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *