La technique des petits pas

Les Pipelettes.

C’est dans ce bar de Belleville que Mademoiselle F m’a donné rendez-vous ce matin. Pour notre 5ème séance de coaching professionnel.

« Ca fait un bout de temps qu’on a commencé notre travail, toutes les deux…n’est-ce pas ? » attaque-t-elle d’entrée. Avant même que je commande un Thé Chaï pour me réveiller.

« En effet, depuis octobre dernier… » m’entendis-je répondre. Et en parlant, je n’arrive pas à me débarrasser de cette sensation que ma coach a l’intention de me secouer les puces. Elle me prend pour un gros chat affalé sur le radiateur, et qui n’a aucune, mais alors AUCUNE, envie de bouger. J’en suis sûre !

Pour lui prouver le contraire, je lui parle de la formation à la Création d’entreprise que j’étais sur le point de commencer… Je pense lui clouer le bec avec cet apprentissage à plein temps, mais vous savez ce qu’elle me rétorque ? « C’est une bonne nouvelle que ce projet soit différé, ça va vous permettre d’entrer dans le concret (sous-entendu, au lieu de vous former, et vous former, et vous former… »)

Oh la chiquenaude !

Elle est très en forme Mademoiselle F aujourd’hui. Je ne vais pas ronronner très longtemps, je le sens.

C’est là qu’elle abat sa carte maîtresse : la technique des petits pas.

Je veux lancer mon activité ?

Alors je commence par m’inscrire en tant qu’auto-entrepreneur. C’est très léger comme statut, les charges sont réduites, et aucun investissement n’est exigé. Pas besoin d’une étude en 4 par 3 sur tous les statuts juridiques existants. Petit pas, on a dit ! Et si mes revenus atteignent le plafond des 32.900 euros annuels, il sera bien temps de réfléchir à un autre montage juridique. Je consens 

Je développe un projet de lieu culturel avec un partenaire ?

Alors je songe à me faire rémunérer. Même un peu. Elle agite une ficelle devant mes yeux de mistigri endormie. Mademoiselle F me titille jusqu’à ce que je veuille bien jouer le jeu…du travail qui mérite salaire. « Vous pouvez débuter modestement : vendre un forfait de 10heures par mois, sur 3 mois. C’est quoi le tarif horaire d’un baby-sitting ? 8 ou 9 euros ? Bon…visez un peu plus haut…minimum GRAND minimum 35 euros » J’accepte l’idée. Petit pas, petit pas

Je m’intéresse au management de projets créatifs et culturels ?

Trèèèèèèès bien, ma minette. Alors au lieu de manger tranquillement mes croquettes derrière un ordinateur, je cherche quelqu’un dont c’est le métier. Dans la vraie vie. Et je lui propose de le suivre dans ses fonctions quelques heures par mois. Une sorte d’expérience en immersion, un « Vis ma vie » de chef de projet. Mademoiselle F refuse de me caresser dans le sens du poil, elle compte bien me plonger dans l’eau (froide ?) du concret. J’acquiesce du bonnet. Petit pas, petit pas, petit pas ♦

 A la fin de la séance, Mademoiselle F arbore un large sourire satisfait. Même ses yeux semblent ronronner de plaisir. Elle est sur le point de me faire quitter ma zone de confort, pour me confronter à la réalité du marché. Pas à pas.

Meow 

Et vous, avez-vous déjà pratiqué la méthode des petits pas ?

✗ Pour devenir aussi forte que Mademoiselle F, en technique des petits pas, les infos sont 

✗ Concrètement, pour devenir auto-entrepreneur, il suffit de s’inscrire ici

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *