Très vite, ça veut dire quoi pour un chômeur ?

J’ai une sensation étrange et persistante…

Quand on est chômeur, le TEMPS n’est pas du tout le même que pour quelqu’un qui travaille. Il est dilaté. Alors que pour la personne qui enchaîne les rendez-vous de boulot, il a tendance à se contracter.

Vous me suivez ?

Ce matin par exemple… j’appelle un contact déniché par ma soeur adorée, pour fixer le désormais fameux « entretien réseau ». (Voir chapitre J’aimerais vous interviewer). C’est une fille jeune, une fille 2.0 qui s’occupe de Community Management, de Réseaux Sociaux, de Web pour différentes marques. Driiiiing…

Répondeur.

Aguerrie par mon premier appel de la semaine dernière, je laisse un message clair et enthousiaste : je souhaite la rencontrer pour qu’elle me raconte son métier.

Temps de pause. Tisane, réparation d’une porte d’armoire, manucure express.

La fille rappelle : ouf. Elle rappelle.

Je lui explique ma petite affaire, et elle me répond que bien sûr, elle est d’accord pour me consacrer un moment… bon, là, elle a quinze jours un peu chargés…mais…mais (et je l’entends tourner les pages de son agenda virtuel) le 3 décembre, ça me va ?

Fracas. Je viens de tomber de ma chaise de cuisine. Dans ma tête, une voix crie : Dans un moiiis ???…et commence à pleurnicher.

Dans le téléphone, ma voix répond calmement, avec une pointe d’humour (ou de sarcasme étouffé) : ah oui, c’est le MOIS qui est chargé en fait ? 

Elle a dû entendre ma voix intérieure faire son caprice, car elle me trouve finalement un créneau plus proche. Le 23 novembre. Une vague de chaleur reconnaissance m’envahit les entrailles. MERCI.

Dire que quand je travaillais 10 heures par jour, je n’avais parfois même pas le temps de me soulager la vessie. Désormais, je suis passée de l’autre côté de la barrière spatio-temporelle. Celle qui sépare les actifs et les chômeurs. Les travailleurs et les chercheurs d’emploi. Les acharnés du devoir et les hédonistes.

Et vous, de quel côté de la barrière êtes-vous ?

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.