Tu veux…ou tu veux pas?

« Revoyons ensemble l’exercice que je vous ai donné pour tester votre énergie… » C’est Mademoiselle F, ma coach professionnelle, qui passe au débrief

Je transpire un peu, fais rouler mes yeux de droite et de gauche, avant d’avouer : « oui, si on en croit le test, il semblerait que j’ai un souci avec mes émotions…« . J’ajoute même, gênée : « peut-être que je ne suis PAS NORMALE?!«  La tête de Mademoiselle F bascule en arrière, elle part dans un grand rire…qui s’arrête d’un coup. Elle plante son regard dans le mien : « essayons de comprendre pourquoi vous perdez autant d’énergie en anxiété, impatience, irritabilité, lorsqu’on vous présente une activité challenging* » (*difficile en français).

Je suis toute ouïe !

Devant mon air interrogateur, elle poursuit : « peut-être que vous ne prenez pas le temps de faire certaines choses? »

Comment quoi par exemple Mademoiselle F…? Respirer l’air frais des petits matins en allant à un rendez-vous? Lever les yeux vers le ciel de temps en temps quand je fais de l’ordinateur?

Sourire en coin, la coach lâche le morceau : « je parle de prendre le temps, avant de dire OUI ! »

Touchée, coulée. Elle vient d’atteindre mon porte-avion, je vacille. Depuis le début de l’entretien, elle m’a donné 4 exercices à faire. Pas une seule fois, je n’ai questionné le bien-fondé de ces derniers. Toujours, j’ai répondu « YES SIR, ce sera fait ». C’est ce qu’elle me demande de revoir. Etre capable de lui dire « je vais y réfléchir et je reviens vers vous d’ici…une heure, un jour, une semaine…pour vous dire ce que je compte faire ». Garder les exercices qui me conviennent, mettre de côté les autres, proposer éventuellement une alternative à certains. Bref, checker si ça me va.

C’est là que Mademoiselle F lâche sa bombe : « ça pourrait même être ce qui vous a conduit au burn-out » Hé ho ho. Je reste sans voix. Elle POURRAIT avoir raison. Ca m’énerve.

Elle abat sa dernière carte : « je vous propose un petit JEU… » Pendant un mois, je dois « m’amuser » à suspendre mes décisions…et à étudier ce que ça me fait. « Ai-je vraiment envie? », « j’ai peur de quoi si je ne me décide pas TOUT DE SUITE? »,… Grosse marrade en perspective !

« Maman, tu viens me lire l’histoire du soir? »… « Attends ma chérie, je réfléchis et reviens vers toi…demain! »

Et vous, ça vous parle le fait de décider trop vite ?

✗ J’ai trouvé ce livre sur la question, commandé mais pas encore lu, « Bien décider » de Sabine Bataille : http://www.dunod.com/sciences-sociales-humaines/bien-etre-intereditions/epanouissement-et-savoir-etre/affirmation-de-soi-estime-de-soi/bien-d

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

2 Comments

  1. isabellenorth
    30 novembre 2015
    Reply

    j’attends la suite….j’adore

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *