Veille sur internet : rien ne m’échappe !

Toi aussi tu passes des heures sur internet, à sauter de liens en liens, telle une PUCE enragée ?

Ne me dis pas NON, ça me fait du bien de savoir qu’on est deux.

J’en parlais d’ailleurs avec ma copine Brigitte, autour d’un café, place de l’Opéra. Elle, c’est la reine du digital. A 50 ans, elle a fait une formation à l’IESA Multimédia pour devenir experte en WebMarketing. Prosternation devant la dame.

Brigitte me demande : « t’as un Twitter, pour partager tes trouvailles du web ? »

Evidemment non.

Balancement de tête consterné de Brigitte. Bulle pensive au-dessus d’elle : « si à 40 ans, t’as pas de compte Twitter, t’as raté ta vie ». Parce que la Rolex, c’est dépassé de nos jours !

 En rentrant chez moi, qu’est-ce que je fais ?

Je crée mon premier compte Twitter.

Et là, doigt dans l’engrenage, puis bras… puis corps tout entier.

Ca fait une semaine que, du coup, j’essaie tous les outils du web pour exercer une veille à la fois rapide et ciblée. C’est bécassot, mais un Twitter, il faut l’alimenter en nouvelles fraîches, sur un sujet bien déterminé, et grâce à des sources diversifiées. Oui, je sais, j’y mets peut-être trop de COEUR <3.

J’ai décidé de faire des tweets sur la CREATIVITE. Les oeuvres qui nous inspirent, les outils pour s’y essayer, les conseils pour la booster. J’aurais pu choisir un thème plus utile comme…les 1000 façons de chercher un BOULOT. Mais c’est moins drôle, non ?

Pour alimenter mon tout nouveau joujou, cinq outils testés et approuvés :

Les alertes GOOGLE : vous choisissez des mots clés (créativité, artistes, culture…) et chaque jour, vous recevez sur votre mail les news contenant ces mots. Super efficace.

 Les pages Facebook les plus inspirantes, classées en centres d’intérêt. Par exemple, j’ai des rubriques Culture – Inspiration / Digital / Scénario… où je glisse les meilleurs fournisseurs d’actus. Pour la Culture, j’ai Les Inrocks ou le Ministère de la Culture, au milieu de 18 autres.

Sur Twitter, je ne suis que des personnes (Audrey Azoulay, notre nouvelle ministre, ou la blogueuse Prunelle BDX). Histoire de ne pas retrouver les mêmes sources que sur Facebook.

 Pour les sites dont je ne veux rater aucun contenu, je les suis dans l’application Feedly (hyper simple)(c’est le Tiers Etat du digital qui vous parle). Vous pouvez aussi utiliser Reeder, jolie interface, mais faut faire chauffer sa carte bleue pour l’obtenir (9,99€).

 Enfin, il y a les articles que je veux garder ad vitam aeternam (ça veut dire « pour toujours ». Pour ceux qui ont préféré le grec ancien au latin). Ceux-là, je leur ai trouvé un nouveau placard de rangement, Marie Kondo serait fière de moi. Je veux parler d’El Curator, qui permet de classer les articles que l’on veut conserver. Le site est ludique, facile d’utilisation et vous pouvez partager votre veille avec qui vous voulez.

Tout ça pour mettre trois gifs animés et deux outils graphiques sur mon compte Twitter !

L’ELEPHANT est-il capable d’accoucher d’une souris ?

La preuve que OUI.

MAIS… Un jour, un jour, le boulot de mes rêves viendra. Et je m’en servira tatata.

Et vous, quels sont vos outils pour faire de la veille sur internet ?

✗ Mon premier compte Twitter, thème « Booster sa créativité », il est ici

✗ Se créer des alertes Google… Vous voulez tout savoir de ce qui ce dit sur « Les anges de la téléréalité » ? c’est

✗ Un peu de Feedly ici, et un peu d’El Curator . Y’a plus qu’à !

✗ L’instant Maître Cappello : aujourd’hui, quand on fait de la « veille » sur un sujet, on appelle ça de la « curation »… Si si, ça fait plus pro.

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *